Cancer du col de l’utérus

Mutuelle MFCF : Tout savoir sur les virus du papillome humain (VPH)

Que sont les VPH ?

Les virus du papillome humain sont les virus sexuellement transmissibles les plus courants dans le monde. L’infection est indolore. Le plus souvent, elle passe inaperçue et disparaît spontanément. Les virus du papillome humain se transmettent lors de relations sexuelles, qu’il y ait pénétration ou non.

Effet nocif des VPH

Chez certaines femmes, l’infection par les VPH peut évoluer vers des anomalies du col de l’utérus et éventuellement vers un cancer. Tous les cas de cancer du col de l’utérus sont liés aux virus du papillome humain et chaque année, ce cancer tue plus de 1 000 femmes en France.

Bénéfice du vaccin contre les VPH

Ce vaccin protège contre les maladies provoquées par les VPH les plus dangereux et les plus fréquents, qui sont impliqués dans 70% des cancers du col de l’utérus. L’efficacité du vaccin étant proche des 100%, on peut dire que le vaccin protège contre 70% des cancers du col de l’utérus.

Qui est concerné ?

Ce vaccin s’adresse aux jeunes filles avant ou au tout début de leur vie sexuelle. Il est recommandé aux adolescentes et préadolescentes. Plus précisément, il s’adresse aux jeunes filles de 14 ans et aux jeunes femmes de 15 à 23 ans n’ayant pas encore eu de rapports sexuels ou en activité sexuelle depuis moins d’un an.

Où et Quand ?

Le vaccin est délivré en pharmacie et uniquement sur prescription médicale. L’immunisation nécessite trois doses de vaccin injectées en intramusculaire. Depuis juillet 2007, le vaccin est pris en charge par les caisses d’assurance maladie ( 65% ou 75% selon l’organisme ).
Une fois l’infection installée, la vaccination n’est pas efficace.
MFCF Prévention

Les conseils de la MFCF

  • La visite annuelle chez le gynécologue reste indispensable pour toutes les femmes, vaccinées ou non, et quel que soit leur âge.
  • Le dépistage par frottis demeure l’examen primordial de détection et de prévention du cancer du col de l’utérus.
  • Prise en charge complémentaire du ticket modérateur par la MFCF (après déduction de la franchise applicable aux médicaments).
  • Bien entendu, le vaccin contre les VPH ne protège pas contre les autres maladies sexuellement transmissibles (MST) et ne dispense en aucun cas de l'utilisation de préservatifs.
  • Cet article de prévention pourrait vous intéresser : "Le dépistage du cancer du sein "