La maladie de Parkinson

Main dans la main

Maladie de parkinson — le conseil de la MFCF

La maladie de parkinson est la deuxième maladie neurodégénérative, après l’Alzheimer, qui affecte la population française. Chaque année, le nombre de personnes atteintes par cette maladie ne cessed’augmenter depuis 1990. En France, les patients sont actuellement plus de 200 000 avec 8 000 nouveaux cas qui se déclarent chaque année.

En 2030, le nombre de patients atteints de la maladie de parkinson pourrait avoir augmenté de plus de 50% compte tenu du vieillissement de la population. Faisons le point.

 

Qu’est-ce que la maladie de parkinson ?

La maladie de parkinson est une affection chronique évolutive, caractérisée par la présence de symptômes moteurs comme les tremblements, difficultés de mouvement, ou troubles de l’équilibre, associés à des symptômes non moteurs tels que la fatigue, la dépression ou des troubles du sommeil.

Techniquement, la maladie de parkinson est une maladie provenant d’une baisse de dopamine et d’un déséquilibre acétylcholine/dopamine au niveau du striatum (petite zone cérébrale profonde). Les traitements de la maladie visent ainsi à rétablir cet équilibre.

Dans la plupart des cas, l’âge avancé est le principal facteur de risque de la maladie dont les causes associent facteurs génétiques et environnementaux.

Les traitements de la maladie

Il n’existe actuellement aucun traitement curatif pour la maladie de Parkinson. Cependant, des traitements sont disponibles pour traiter les symptômes et maintenir une meilleure qualité de vie.

Ces traitements incluent :

  • Des thérapies de soutien, telles que la rééducation physique et orthophonique
  • Des traitements médicamenteux
  • La chirurgie (pour certaines personnes)

Vous pourriez ne pas avoir besoin de traitement pendant les premiers stades de la maladie de Parkinson, car les symptômes sont généralement légers. Toutefois, vous aurez peut-être besoin de consulter régulièrement votre médecin pour pouvoir surveiller votre état.

Plan maladies neurodégénératives 2014-2019

Afin d’aider les populations atteintes d’une maladie neurodégénérative, le ministère de la Santé a mis en place un plan gouvernemental. Ce programme vise à faciliter l’accès aux soins et l’accompagnement des malades et de leurs aidants.

Prévenir la maladie

Malgré l’évolution de la médecine, il n’existe pas encore de traitement préventif ou curatif pour la maladie de parkinson. La maladie est déjà bien installée lors de l’arrivée des symptômes.

La seule option pour les patients atteints de cette maladie est de contrôler les symptômes et d’adopter un mode de vie adapté.

Vivre au mieux avec la maladie

La maladie de parkinson est une pathologie qui évolue de manière progressive. Conserver une bonne santé physique et mentale est donc primordial pour limiter ses impacts.

Exercice et alimentation saine

Gérer votre emploi du temps

Adaptation du logement contre les risques de chute

Pratiquer une activité physique régulièrement, comme la marche, est particulièrement important pour aider à soulager la raideur musculaire, améliorer votre humeur et soulager le stress.

Manger sainement est également indispensable puisqu’il permettra un maintien du poids corporel.

Il est important de planifier vos activités prudemment. Votre objectif serait de vous donner le temps nécessaire pour accomplir une tâche. Il faut en particulier préserver un équilibre entre les temps d’activités et de repos.

Avec les troubles de l’équilibre, le risque de chute est plus important. Ainsi, afin d’éviter les situations à risques, un aménagement du lieu de vie est recommandé.

 

MFCF Prévention

Conseil de la MFCF

  • En cas de symptômes trop importants, faire appel à un kinésithérapeute ou à un ergothérapeute peut permettre de soulager le patient.