Rhumatismes, mieux vivre avec

Arthrite, Arthrose, polyarthrite rhumatoïde…

Ce n’est pas évident de vivre chaque jour avec ces rhumatismes. Retrouvez dans cette fiche prévention quelques conseils de la MFCF pour prévenir ces désagréments et faciliter votre quotidien.

Mutuelle MFCF : Mieux vivre avec le rhumatisme

Pratiquer une activité physique

La pratique d’une activité sportive contribue à prévenir les rhumatismes. Différents types d’activités physiques peuvent être pratiquées : la marche, la natation, le yoga, la gymnastique douce ou encore le ski de fond. Associer votre sport à un régime alimentaire équilibré permettra de soulager vos articulations, afin de réduire un éventuel embonpoint.

Cependant, tous les sports ne sont pas conseillés. Certains, comme le rugby, le football ou la danse sont des sports plutôt violents qui comportent des chocs et des sauts répétitifs et peuvent mener la vie dure à vos cartilages et articulations. Dans le doute, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre médecin.

Arrêter de fumer

De nombreuses études ont démontré qu’en plus d’être responsable de cancers et maladies cardiovasculaires, le tabagisme a des effets nocifs sur les rhumatismes articulaires. Il est donc vivement conseiller d’arrêter de fumer afin de garder vos rhumatismes à distance !

Rétablir sa mobilité grâce aux thérapies manuelles

Les thérapies manuelles comme la kinésithérapie ou l’ostéopathie reposent sur la manipulation du corps. En agissant directement sur les points sensibles, elles peuvent soulager les symptômes voire les guérir.

La kinésithérapie, spécialité paramédicale

La kinésithérapie utilise des mouvements actifs (gymnastique médicale) ou passifs (massages, étirements musculaires). L’objectif d’une telle pratique est de redonner aux muscles de l’élasticité ou d’améliorer la mobilité articulaire. La kinésithérapie est indiquée pour des affections de l’appareil locomoteur comme pour les suites d’une fracture, la scoliose, les douleurs lombaires, l’arthrose et les rhumatismes, des maladies neurologiques comme l’hémiplégie et la paraplégie, etc.

L’ostéopathie, médecine douce

À la fois préventive et curative, l’ostéopathie rééquilibre les structures articulaires et viscérales qui ont perdu de leur mobilité. Cette médecine douce repose sur des techniques de pression et d’élongation, ainsi que sur des manipulations vertébrales et parfois crâniennes. Elle s’adresse à des pathologies fonctionnelles, où corps et psyché sont intriqués comme la sciatique, le lumbago, les douleurs d’épaules, les maladies de l’appareil locomoteur comme l’arthrose, etc.

MFCF Prévention

Les + de la MFCF :

  • Nous vous rappelons que la MFCF prend en charge à hauteur de 100 % de la BR votre séjour en cure thermale, ainsi qu’un forfait de 60 euros pour les consultations chez un ostéopathe.

Télécharger la fiche de prévention