Sevrage tabagique

Arrêt du tabac : votre mutuelle vous aide

Vous êtes sensibilisé aux ravages du tabagisme

 

Vous savez que les fumeurs prennent des risques pour eux-mêmes mais aussi, et cela vous gêne encore plus, en font courir à leurs proches et leur entourage.
En effet :
  • 650 000 personnes meurent prématurément chaque année en Europe à cause du tabagisme et le « tabagisme passif » causerait 19000 autres décès prématurés.
En France, on considère que :
  • 60 000 décès annuels sont imputables au tabac, dont 30 000 par cancer du poumon
  • Chez les femmes, la mortalité par cancer du poumon a été multipliée par 4 en 15 ans.

Mais vous vous dîtes que « c’est trop dur d’arrêter« 

C’est vrai, le sevrage tabagique demande en général beaucoup de volonté. Les « rechutes » ne sont hélas pas rares. Mais l’échec n’est pas non plus une fatalité, et chaque tentative est un pas vers l’arrêt définitif.
Vous fumez depuis si longtemps que vous croyez que « tant pis, le mal est fait ».

Même si vous fumez depuis longtemps, un arrêt sera toujours bénéfique

Les bénéfices sont multiples et d’apparition progressive. Citons, parmi les principaux :

  •  L’amélioration du souffle , la diminution de la toux et de l’encombrement bronchique après quelques mois,
  •  La réduction de 50 % du risque de crise cardiaque après 5 ans, risque qui, après 10 ans d’arrêt, redevient identique à celui d’une personne qui n’a jamais fumé.
  • Le risque de cancer du poumon est, après 15 ans d’arrêt, identique à celui d’une personne qui n’a jamais fumé. Rappelons que 90 % des cancers du poumon concernent des fumeurs ou d’anciens fumeurs, et 10 % des personnes qui n’ont jamais fumé.

Alors, prêt à essayer ? Votre mutuelle est prête à vous aider

Dans les deux cas précités, votre mutuelle complètera le remboursement effectué par la caisse primaire par une somme de 50 €.
Nous espérons que le « coup de pouce » apporté par votre mutuelle vous aidera à franchir le pas. Et si vous n’êtes pas directement concerné, n’hésitez pas à parler autour de vous de ces dispositions. Nous sommes tous acteurs de la prévention.
Merci, et bon courage à ceux qui essayeront de sauter le pas

 

Les sources utilisées sont des publications de la Direction générale de la Santé et des consommateurs de l’Union européenne et le Baromètre Santé 2010 de l’Inpes.
MFCF Prévention

Les + de la MFCF pour vous aider à arrêter :

  • Pour les démarches de sevrage tabagique basées sur des substitutions nicotiniques et entreprises sur prescription médicale, votre mutuelle complète le remboursement de votre caisse primaire jusqu'à un plafond de 50 €.
  • Ainsi par exemple un traitement qui coûterait 200 € sera remboursé à hauteur de : 150 € si vous êtes assuré à la CPR, (plafond de son remboursement) ; 50 € si vous êtes assuré à la Sécurité Sociale.