Etiquetage nutritionnel

S’y retrouver dans l’étiquetage nutritionnel

 

Mutuelle MFCF : Qu’est ce que l’étiquetage nutritionnel  ?

 

L’étiquetage nutritionnel est une information figurant généralement sur les emballages de produits alimentaires. Cette information, parfois très détaillée, consiste essentiellement en la composition moyenne pour 100 g de produit en :
  •  glucide,
  • lipides,
  • protéines,
  • sodium.
La valeur énergétique, exprimée en kilocalories (kcal) ou kilojoules (kJ), est également indiquée.
D’autres informations comme la teneur en minéraux, en fibres, en vitamines peuvent parfois figurer.
Certains producteurs affichent aussi la contribution de leur produit à l’apport journalier recommandé (AJR) pour chacun des éléments entrant dans la composition. Ceci est exprimé pour 100 g de produit ou pour une  » dose type  » dont le poids est indiqué.

Pourquoi est-il intéressant de lire ces informations ?

Parce que beaucoup d’entre nous avons une alimentation trop riche, particulièrement en matière grasses (lipides) ou sucres (glucides). Or ces déséquilibres peuvent provoquer ou aggraver des problèmes de santé tels les maladies cardio- vasculaires, le diabète, l’obésité.
Sans être obsédé par ce que nous mangeons, procéder à des contrôles de temps à autre constitue donc un bon geste de prévention.

Mais c’est parfois plein de chiffres, alors comment en faire une lecture simple et utile ?

Bien sûr, en fonction de sa sensibilité aux questions de nutrition, de son savoir, de son goût pour les données chiffrées et… de sa vue (car cet étiquetage n’est pas toujours d’une lisibilité exemplaire) chacun aura sa propre approche.
Toutefois, on peut donner quelques conseils pratiques à qui souhaite mieux s’informer sans passer un quart d’heure sur chaque étiquette :
  1. Simplifier la lecture en privilégiant le repérage des % de glucides, lipides, protéines et de l’apport énergétique (kcal).
  2. Comparer les valeurs aux besoins : nous vous proposons page suivante de petits tableaux indicatifs de ces besoins quotidiens.
  3. Comparer les produits entre eux, pour choisir de préférence, les moins gras et les moins sucrés.

Quelques repères utiles

Les indications données ci-après ne sont que des ordres de grandeur (variations avec le poids, la taille et l’âge). Pour suivre une démarche plus rigoureuse prendre l’avis de nutritionnistes.

Adultes

Sexe Activité Besoin énergétique quotidien (kcal)
Femme de 60 kg
Sédentaire
Moyenne
Intense
1800
2000
2300
Homme de 75 kg
Sédentaire
Moyenne
Intense
2100
2500
3200

 

Jeunes

Sexe Âge Besoin énergétique quotidien (kcal)
Féminin
10 à 12 ans
13 à 19 ans
2350
2400
Masculin
10 à 12 ans
13 à 19 ans
2600
3000

 

Enfants

Âge Besoin énergétique quotidien (kcal)
1 à 3 ans 1350
4 à 6 ans 1800
7 à 9 ans 2200

L’apport quotidien souhaitable en :

  • glucides est de l’ordre de 300 à 400 g pour un adulte,
  • lipides est de l’ordre de 1,1 g par kg de poids,
  • protéines est de l’ordre de 1 g par kg de poids,
  • sodium : l’apport quotidien souhaitable en sel de cuisine (chlorure de sodium : NaCl) ne doit pas dépasser selon le poids 6 à 8 g. Sachant que les industriels indiquent en général la quantité de sodium, et que 1 g de sel comporte 0,4 g de sodium, on retiendra les valeurs quotidiennes limites de l’ordre de 2,5 à 3 g de sodium chez l’adulte.
MFCF Prévention

Les conseils ci-dessus vous aideront à :