L’eau, c’est la vie

L’ eau c’est la vie ! Certes, mais quelle eau ? En quelle quantité ?

Cette fiche tente de vous apporter quelques informations utiles et quelques conseils pratiques pour répondre à ces questions.

Mutuelle MFCF : L’eau, indispensable pour notre corps. 

L’eau, indispensable à la vie, est le principal constituant de notre corps :
  • Le nourrisson est constitué de 75 % d’eau, l’adulte de 65 % et la personne âgée de 50 %.
  • Les enfants et les personnes âgées ne boivent spontanément pas assez car ils ressentent peu la soif. Donc le risque vital en cas de déshydratation aiguë est accru à ces âges.
  • Les besoins en eau sont couverts non seulement par l’eau que l’on boit mais aussi par les aliments, qui tous, à l’exception du sucre et de l’huile, en contiennent. (Exemples : pain 35 %, oeufs 70%, légumes verts 90 %).
  • Les besoins quotidiens d’un adulte de 70 kg sont au minimum de 2 L. Ils sont augmentés parfois de façon importante par l’effort, la température ambiante et la fièvre.

Typologie des eaux

Les eaux du robinet : un produit alimentaire quotidiennement contrôlé en France

Parfois décriées pour leur odeur ou leur saveur, elles sont de qualité absolument parfaite sur le plan de l’hygiène. Elles peuvent provenir de sources, de nappes phréatiques ou de rivières. Elles répondent à des critères de qualité très stricts :
  • absence de germes pathogènes ou parasites,
  • les taux de matières organiques sont réglementés,
  • absence d’odeur et de saveur,
  • transparence.
Elles sont adaptées à tout le monde y compris aux femmes enceintes ou qui allaitent.

Les eaux de source

Elles sont issues de nappes souterraines profondes, non polluées. Elles peuvent subir des traitements afin d’éliminer des éléments instables (fer, manganèse, gaz…). Il existe une centaine de sources en France, et les eaux de source sont, en général, consommées localement.

Les eaux minérales

Ce sont des eaux de source dont les propriétés particulières liées à leur teneur en oligo-éléments sont susceptibles de leur conférer des vertus thérapeutiques.
En France une eau ne peut être qualifiée de minérale que si elle a été reconnue bénéfique pour la santé par l’Académie de Médecine. Elles sont souvent utilisées en cure thermale. Elles se caractérisent par la stabilité de leur composition en sels minéraux et leur pureté originelle (absence de tout composé lié à l’activité de l’homme). Elles ne subissent aucun traitement de désinfection chimique.

Classification des eaux minérales

On classe les eaux minérales selon trois types de critères :
  1. La composition de base (en prenant notamment en compte les teneurs en bicarbonates, sulfates, et chlorures).
  2. La teneur en sels minéraux, (en prenant notamment en compte les teneurs en calcium, magnésium et fluor). Il est important pour les sujets soumis à un régime dit sans sel de choisir une eau dont la teneur en sodium soit inférieure à 20 mg par litre.
  3.  La teneur en gaz entre eaux plates et eaux gazeuses. Les eaux plates sont des eaux minérales qui ne contiennent pas de gaz carbonique et dont l’apport en sodium est faible. Les eaux gazeuses sont les eaux pétillantes contenant naturellement du gaz et les eaux gazéifiées qui ont subi une adjonction, généralement de gaz carbonique, leur conférant une saveur acide.

Retenons essentiellement

La boisson la plus naturelle reste l’eau.
Un tiers du besoin en eau est couvert par les aliments lorsque l’on a une alimentation équilibrée. Donc l’apport quotidien en eau par la boisson (eau, café, thé, jus de fruits…) doit être aumoins de 1,3 litres.
L’eau du robinet ou les eaux de source, conviennent parfaitement pour satisfaire ce besoin.
Si on leur préfère, par goût, les eaux minérales il faut diversifier sa consommation car, du fait de leur teneur en sels minéraux parfois élevée, certaines d’entre elles peuvent être responsables d’affections (ex : eaux calciques et calculs).
Nous espérons que ces quelques informations et conseils vous aideront à tendre vers notre objectif : Mangeons mieux, bougeons plus.
MFCF Prévention

Les conseils de la MFCF

  • Pour gagner du temps, vous pouvez être tenté de cuisiner avec de l’eau chaude provenant du robinet. C’est une très mauvaise habitude, car elle peut stagner dans un chauffe-eau et contenir des germes pouvant être dangereux pour la santé. Il est recommandé d’utiliser l’eau froide que l’on fait chauffer.